Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Partenariat pour la réforme

Partnerschaft für Beschäftigung und Unterstützung des Mittelstands in Tunesien

Partnerschaft für Beschäftigung und Unterstützung des Mittelstands in Tunesien, © ©dpa

04.02.2020 - Article

L'Afrique est, depuis quelque temps, au centre de la politique étrangère allemande. Le Gouvernement allemand s'est engagé de diverses manières à soutenir le continent africain voisin, sous sa propre responsabilité en matière de sécurité et de développement.



Depuis le „Printemps arabe“, la Tunisie est considérée comme porteuse d'espoir politique en Afrique du Nord. L'Allemagne soutient la Tunisie dans la mise en œuvre de son ambitieux programme de réformes et la transition vers une démocratie moderne fondée sur le respect de la liberté, du pluralisme, du développement socio-économique et de la justice sociale.


Une forme de collaboration particulièrement étroite et ambitieuse

Les partenariats pour encourager les réformes initiés par le Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) en 2017 incarnent un changement de paradigme dans l'approche et la qualité de la coopération allemande au développement. Dans le cadre d'un partenariat pour les réformes, les pays particulièrement orientés vers la réforme sont soutenus par des fonds supplémentaires sur leur propre chemin de réforme. Le principal objectif est d'améliorer les conditions-cadres économiques générales afin de promouvoir l'investissement et la croissance économique durable et de créer des emplois pour la population croissante. L'objectif est d'améliorer les revenus, les perspectives économiques et les conditions de vie de la population africaine en pleine croissance. Les questions de développement démocratique et de pratique des droits de l'Homme jouent également un rôle dans l'évaluation permanente des partenariats pour les réformes.

Ausbildung und nachhaltiges Wachstum für gute Jobs
Ausbildung und nachhaltiges Wachstum für gute Jobs© ©JonasWresch_Tunesien_KfW

Partenariats pour encourager les réformes

  1. sont la contribution bilatérale de l'Allemagne à la mise en œuvre de l'initiative des pays du G20 Compact with Africa
  1. se fondent sur les objectifs de l'Agenda 2063 de l'Union africaine, qui vise une transformation sociale et économique en Afrique, et s'appuient sur les plans nationaux de développement des pays partenaires
  2. suivent le principe de „promouvoir et exiger“ : un programme de réforme est convenu en étroite collaboration avec le pays partenaire. Les étapes de la réforme sont définies et consignées dans une matrice de réforme. Si les étapes de la réforme sont mises en œuvre avec succès, les pays partenaires recevront en retour des fonds supplémentaires.

Objectifs du partenariat pour encourager les réformes avec la Tunisie

Depuis sa conclusion en 2017, le partenariat pour les réformes a été progressivement élargi:

Le secteur bancaire et financier

Depuis 2017, le partenariat pour les réformes se focalise sur les réformes du secteur bancaire et financier. L'objectif est de donner aux micro-, petites et moyennes entreprises (MPME) un meilleur accès aux prêts et autres services financiers et de créer ainsi les conditions nécessaires à la croissance. Pour faciliter le processus d'investissement, des mesures ont été prises pour réduire la bureaucratie, telles que la réforme de la loi sur l'investissement et la restructuration de l'Autorité tunisienne des investissements (TIA).

Le secteur public

Afin de préparer l'administration tunisienne aux exigences d'un État moderne, le partenariat pour les réformes vise à promouvoir une gouvernance non bureaucratique et efficace, des procédures transparentes et une gestion financière responsable. À cette fin, des réformes ont été adoptées dans les domaines des entreprises publiques, de l'administration publique et de l'administration fiscale. Ces conditions sont importantes pour accroître l'investissement privé en Tunisie. En collaboration avec d'autres donateurs, la coopération allemande au développement accomplit,  dans le cadre du partenariat depuis 2020, une mission consultative visant  le renforcement du système politique et l'amélioration de la gestion des finances publiques.

Le secteur de l'eau

La Tunisie est l'un des pays les plus déficitaires en eau du monde. Dans de nombreuses régions de l'intérieur du pays, les moyens de subsistance de la population sont menacés par la pénurie croissante d'eau. La coopération allemande au développement soutient donc la gestion durable et l'utilisation efficace des ressources limitées en eau, notamment dans le secteur agricole à forte intensité d'irrigation - un secteur d'emploi important dans l'arrière-pays structurellement faible de la Tunisie. L'Allemagne conseille également le gouvernement tunisien sur la mise en œuvre d'importantes réformes dans le secteur de l'eau.



Retour en haut de page