Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

En vidéo: Discours de l'ambassadeur d'Allemagne en Tunisie, Peter Prügel

Chers compatriotes, 

Chers Tunisiennes et Tunisiens, 

Chers amis et collègues, 

Soyez les bienvenus à la célébration virtuelle du 30ème anniversaire de l’Unité Allemande!

Ce jour est un jour très spécial :

Pour moi, bien sûr, car c'est ma première fête nationale en tant qu'Ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne en Tunisie. Mon épouse Lucia et moi, nous nous réjouissons de notre séjour dans ce beau pays, en particulier de nos futures rencontres avec vous, les Tunisiens, ainsi que de la coopération avec nos partenaires nationaux et internationaux.

Nous regrettons beaucoup de ne pas avoir pu organiser une réception à l’occasion de la fête nationale cette année. Mais la santé passe avant tout et la situation épidémiologique ne le permet tout simplement pas à l'heure actuelle.

Nous aimerions néanmoins fêter avec vous, bien que virtuellement seulement! Sous la devise « L'Allemagne est une unité, mais diversifiée », nous vous invitons à un voyage virtuel pour découvrir avec nous la diversité de l'Allemagne ainsi que notre large engagement en Tunisie et avec la Tunisie. 

Et je voudrais surtout vous inviter à écouter le concert du chœur de Tunisia88, qui connaît un succès international et qui a été enregistré exclusivement dans notre résidence pour cette occasion. Nous sommes très heureux de soutenir ce chœur fantastique - un véritable projet du cœur! Et il est impressionnant de voir à quel point ces jeunes Tunisiens engagés apportent un regard profond sur la culture musicale allemande, de Beethoven et Bach à Brahms, Mozart et Schubert !

Toute l'équipe de l'ambassade et moi-même vous souhaitons beaucoup de plaisir à découvrir et à apprécier notre site web, qui montre la profondeur des liaisons entre la Tunisie et l'Allemagne!

* * * * *

Ce 3 octobre 2020 est un jour très spécial pour l'Allemagne. 

Cette année, nous célébrons 30 ans d'unité allemande. Nous célébrons avec joie et gratitude le jour où l'Allemagne, divisée en deux après la fin de la Seconde Guerre mondiale, a pu redevenir un pays uni au centre d'une Europe unie. 

La révolution pacifique en Europe de l'Est et la chute du Mur de Berlin ont ouvert la porte à la réunification de notre pays, ainsi qu’à la fin de la guerre froide et de la rupture politique à travers l'Europe. Aujourd'hui, nous rendons hommage aux nombreuses personnes courageuses qui, dans le cadre de protestations pacifiques en Allemagne de l’Est, ont exigé leur liberté, l'État de droit et la démocratie - les piliers fondamentaux de notre système politique, économique et social prospère. Sans leur engagement, la réunification aurait été inconcevable.

Mais au-delà de l'euphorie suscitée par l'unité retrouvée et les renversements tectoniques, la réunification a également entraîné d'énormes défis et changements pour le peuple allemand et au-delà, défis et changements qui se poursuivent encore aujourd'hui et continuent d'avoir un impact. Après la chute du Mur et le 3 octobre 1990 le vrai travail n'a fait que commencer. L’Allemagne, à l’époque, a même été décrite comme « l'homme malade de l'Europe ».

Si aujourd’hui, par contre, nous pouvons nous réjouir de la réussite de notre pays, c'est grâce à la solidarité et, surtout, à la volonté de millions d'Allemands de l'Est et de l'Ouest d'apporter leur contribution à l'unité politique, économique et sociale du pays - volonté de changement, de réformes et de décisions politiques difficiles, mais volonté aussi de faire les sacrifices nécessaires bien que impopulaires. 

Et même 30 ans après la réunification et 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, le travail n'est pas terminé, comme notre Président fédéral Frank-Walter Steinmeier nous l’a rappelé récemment: C’est chaque jour qu’il faut se battre pour la démocratie, la liberté et l'État de droit.

* * * * *

L'Allemagne et la Tunisie partagent cette expérience d’une révolution pacifique. Fin 2010, tout comme en 1989, des Tunisiens courageux ont réclamé leur droit à la liberté d'expression, aux droits de l'Homme et à l'État de droit, ainsi qu’aux opportunités économiques et sociales pour tous. 

Aujourd'hui, près de 10 ans plus tard, la Tunisie peut se prévaloir de grandes réalisations depuis la révolution, dont notamment: La Constitution démocratique de 2014, la tenue d'élections libres et équitables en 2014 et 2019, le lancement du processus de décentralisation, ainsi que la publication récente du rapport de l’Instance de Vérité et de Dignité sur les années de dictature. Je voudrais profiter de cette occasion pour me féliciter de ces accomplissements! 

Mais il est d'autant plus important aujourd'hui que la Tunisie, comme l'Allemagne réunifiée à l'époque, fasse preuve de courage, de volonté et d'empressement pour poursuivre sur cette voie de réformes et de transition. C’est le cas de la mise en œuvre intégrale de la Constitution et de l’établissement de la Cour constitutionnelle autant que du renforcement de l'État de droit en général et des réformes économiques en particulier. 

Ce n'est qu'ainsi que le potentiel de la démocratie tunisienne pourra être pleinement exploité; et ce n'est qu'ainsi que le chemin plein d'espoir qui a commencé en 2010 pourra être poursuivi avec succès. 

* * * * *

L'Allemagne est solidaire avec la Tunisie dans la poursuite sur ce chemin. Les relations germano-tunisiennes sont très étroites et complémentaires, et chaque jour je suis impressionné de voir à quel point ces relations se sont intensifiées, surtout depuis la révolution, et s'étendent à tous les domaines de la vie politique, économique et sociale. 

La présence de toutes les Fondations Politiques allemandes, de l’Institut Goethe, de l’Office allemand d'Echanges Universitaires (DAAD), de l’Institut Archéologique allemand (DAI) aux côtés – dans le domaine de l’économie et de la coopération - de la GIZ, du KfW et de la Chambre Tuniso-Allemande de l'Industrie et du Commerce (AHK) reflète l'ampleur et la densité de notre coopération. Je voudrais donc saisir cette occasion pour exprimer mes sincères remerciements à tous ces acteurs pour leur travail et leur contribution aux relations germano-tunisiennes.

Au niveau international, l'Allemagne et la Tunisie coopèrent également étroitement et dans un esprit de confiance: nous siégeons actuellement ensemble au Conseil de sécurité des Nations Unies, nous travaillons avec engagement à une solution de la crise libyenne dans le cadre du processus de Berlin, et nous sommes attachés au maintien de l'ordre international et des valeurs communes qui nous lient dans le cadre de l'Alliance pour le multilatéralisme. 

* * * * *

Pour conclure, je vous invite à vous joindre à moi pour un regard sur l'avenir - et cela malgré les nombreuses incertitudes liées à la pandémie du Coronavirus:

Je suis conscient qu'en dépit des accomplissements sur la voie de la transition, les perspectives économiques pour de nombreux Tunisiens ne se sont pas améliorées autant qu’espéré depuis la révolution. C’est pourquoi je voudrais rappeler l'expérience allemande qui nous a montré qu’il faut souvent une longue haleine pour qu'un dividende économique de la transition démocratique se concrétise. Et le progrès économique exige certainement au moins autant de courage, de force et de solidarité que ce dont vous avez fait preuve pour la transition politique. Il est donc particulièrement important de fixer la bonne voie et de s'attaquer aux réformes bien que douloureuses. 

L'Allemagne est prête à poursuivre sur cette voie aux côtés de la Tunisie et des Tunisiens. Nous sommes prêts à aider la Tunisie à créer de meilleures conditions économiques pour promouvoir l'investissement et l'emploi et transformer le système énergétique en particulier. Nous sommes prêts à promouvoir des échanges sociaux encore plus complets, par exemple au niveau d'experts et dans la coopération entre écoles et universités ainsi qu’à tout niveau de la société civile.

Et nous sommes également prêts à poursuivre le développement des relations et de la coopération entre la Tunisie et l'UE, dont nous assurons la présidence du Conseil jusqu'à la fin de cette année. C’est dans une coopération économique accrue, la conclusion rapide d'un accord de libre-échange et une approche globale aux questions de migration et de sécurité que nous pourrions au mieux façonner notre avenir ensemble et dans l'intérêt de tous. 

En tant qu'Ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne, je me réjouis de travailler avec vous dans les années à venir pour étendre et approfondir aussi bien la coopération étroite entre la Tunisie et l'Allemagne que le partenariat entre la Tunisie et l'Union Européenne. 

Car, conformément à la devise des célébrations du 30e anniversaire de l’Unité Allemande nous sommes unis, mais différents et diversifiés. Notre force et notre avenir résident dans la coopération et dans l'unité, non pas malgré, mais grâce à toutes différences, dans « l'unité dans la diversité ».

C’est dans cet esprit que je m’engage à exercer aussi ma mission en tant qu’Ambassadeur allemand ici en Tunisie – dans les contacts, les échanges et la coopération avec vous tous. Et j’espère pouvoir bientôt vous recevoir à nouveau aussi en personne ici à la résidence.

Retour en haut de page