Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

Allemagne et Tunisie : côte à côte pour un futur sain même en temps de crise

Logo Seite an Seite

Logo Seite an Seite, © Rabeb Oueslati

15.04.2020 - Article

La crise liée au Coronavirus est un défi mondial qui exige à la fois des réponses nationales efficaces ainsi qu’une coopération et une solidarité internationales entre nos sociétés. 

L’Union Européenne s'est déjà engagée à apporter un soutien important à la Tunisie; dans le cadre des Nations Unies, en tant que partenaires de l'Alliance pour le multilatéralisme et en tant que membres non permanents du Conseil de Sécurité, l'Allemagne et la Tunisie travaillent également en étroite collaboration à une réponse mondiale efficace à la crise.

Sur place, ici en Tunisie, l'Ambassade d'Allemagne à Tunis a mis en place une cellule de crise « Corona » et travaille avec le Gouvernement tunisien, des organisations allemandes telles que la GIZ, le KfW, les fondations et des organisations intermédiaires, mais également avec la société civile et l’économie tunisiennes pour surmonter ensemble la crise. Plus concrètement, des programmes bilatéraux sont en cours d'élaboration et d'adaptation afin de répondre efficacement aux besoins.

Leçons tirées : L'approche allemande en matière de COVID-19

L'objectif des mesures prises par l’État fédéral,  les Länder et les communes - distanciation sociale, restrictions à la sortie du territoire et fermeture de magasins, d'écoles et d’institutions culturelles et sportives inutiles - est de ralentir la propagation du virus le plus vite possible et de gagner ainsi du temps; à savoir du temps, pour pouvoir traiter, le mieux possible, ceux qui tombent malades. Le Gouvernement fédéral a mis en place à cet effet une cellule de crise qui se réunit régulièrement et participe à la mise en œuvre des mesures convenues. Le Gouvernement a également convenu d'un ensemble complet d'aides économiques et financières pour atténuer les conséquences de la pandémie de COVID-19. La semaine dernière, par exemple, le Parlement allemand (Bundestag) avait adopté un budget supplémentaire afin d'apporter un soutien durable au système de santé, aux citoyens et à l'économie. Tous les niveaux du Gouvernement (fédéral, régional, local) ainsi que les partenaires européens travaillent étroitement pour surmonter cette crise. Pour plus d'informations : https://www.bundesregierung.de/breg-de/themen/coronavirus/coronavirus-covid

Être préparé à une situation d’urgence : La biosécurité

Les maladies infectieuses telles que le virus Ebola et le virus Corona peuvent se propager rapidement dans le monde globalisé d'aujourd'hui et menacer la stabilité de sociétés entières. L'Allemagne et la Tunisie travaillent depuis 2014 pour être prêtes à faire face aux situations d'urgence, dans le cadre de l'initiative de renforcement des capacités qui représente une partie du programme allemand de biosécurité. Cette coopération est résistante même dans la crise actuelle. Concrètement, l'Allemagne a remis un laboratoire mobile ultramoderne au service médical tunisien. Toutefois, la coopération de longue date entre les experts allemands de l'Institut de microbiologie de l'Armée allemande « Bundeswehr »  (IMB) et de l'Institut Robert Koch (RKI), avec le soutien opérationnel de l'Agence allemande pour la coopération internationale GIZ) S.A.R.L., est particulièrement utile pour un échange rapide d'expériences. Nous étudions également la possibilité de fournir des diagnostics dans le cadre de ces programmes.

Gestion créative de la crise : Solutions digitales des startups 

Les technologies numériques offrent un potentiel énorme pour faire face à la pandémie actuelle de Covid-19 et à ses conséquences. Le Centre numérique de la coopération au développement tuniso-allemand de la GIZ a donc lancé une série d'activités à court terme qui contribuent au financement et au développement d'innovations et de solutions numériques pour surmonter cette crise. L'accent est mis ici sur les domaines de la « santé numérique et des technologies de la santé pour renforcer les systèmes de santé », tels que la production de dispositifs médicaux avec impression en 3D et la fabrication de masques respiratoires. À moyen terme, cependant, les projets devraient également contribuer à la transition numérique et au soutien du secteur privé et à la promotion de l'emploi. 

Aide aux municipalités : La décentralisation en temps de Corona

Pour aider la Tunisie à relever les défis du coronavirus, la GIZ adapte actuellement son projet pour soutenir la décentralisation. En coopération avec le Ministère des Affaires locales, la GIZ est en train d'identifier les besoins spécifiques des municipalités et est en mesure de réaffecter immédiatement jusqu'à 450 000 euros pour des achats urgents ainsi que pour le maintien des services de base et la conversion des municipalités à la communication numérique. 

Renforcer la société civile : Promouvoir la résilience et la prévention

La société civile joue également un rôle décisif dans la gestion de la crise liée au COVID-19. La société civile tunisienne est vivante, innovante et proche de la population. Nous avons décidé de soutenir leur engagement par le biais du fonds spécial « Santé pour tous ». L'objectif est de promouvoir des idées innovantes dans la prévention du Coronavirus et également pour renforcer la résilience. Les mesures doivent être durables et s'inscrire dans des structures fonctionnelles.

Les entreprises allemandes : Solidarité et Innovation

Les plus de 260 entreprises allemandes, qui emploient environ 70 000 personnes en Tunisie, travaillent d'arrache-pied pour soutenir la Tunisie dans cette situation difficile tout en maintenant la viabilité économique dans des conditions de protection maximale des employés . La Chambre Tuniso-Allemande de l'Industrie et du Commerce (AHK) est un partenaire important dans la coordination des activités. Par exemple, la société VAN LAACK à Bizerte produit déjà des masques de protection. La société allemande de technologie médicale FRESENIUS est également en train de se procurer des masques chirurgicaux et prévoit de fournir aux hôpitaux tunisiens des kits de tubes de perfusion. La société DRÄXLMAIER à Sousse a fait don d'un robot qui peut permettre aux patients infectés par le Coronavirus de communiquer avec leurs familles malgré l'isolement. Les employés de KROMBERG & SCHUBERT à Beja ont organisé une campagne de collecte de fonds pour l'achat d'équipements médicaux au profit de l'hôpital de Béja. Les propriétaires du fabricant de jouets NANI à Menzel Bouzelfa ont mis en place un fonds de secours de 3 millions de dinars pour assurer le paiement des salaires des plus de 2200 employés.

Retour en haut de page